Fabrication Française
62240 LONGFOSSE 03 91 21 71 94


La crémation

Qu'est-ce qu'une crémation ?

La crémation est un acte consistant à brûler et réduire le corps de la personne décédée en cendres, se déroulant dans un crématorium. Cette technique funéraire ancestrale est ancrée dans de nombreuses civilisations sous forme de différents rituels.

C’est une décision prise par la personne de son vivant. Ce choix peut être sous forme de testament ou d’un proche de la famille pouvant certifier la volonté du défunt. Après une veille au sein de son domicile ou au sein d’un funérarium, le défunt est introduit dans le four du crématorium. Cette étape est dénommée « mise en flamme » et dure en moyenne 90 minutes.

Avant la crémation, un discours d'enterrement ou un office religieux a lieu au préalable. Un temps de recueillement est également mis en place.

Une fois le cercueil et les vêtements transformés à l’état de gaz, et le corps réduit en cendres, celles-ci sont récupérées et scellées dans une urne funéraire. Les cendres issues de la crémation seront confiées à l’entourage le jour même ou un autre jour si personne n’est restée assister à la combustion du corps. L’urne funéraire devra ensuite être conservée dans un lieu déterminé par la famille : Columbarium, Jardin du Souvenir, Arbre du Souvenir, cavurnes, etc…

Dans le cas où aucune décision ne serait prise dans l’immédiat concernant l’endroit où entreposer l’urne funéraire, le crématorium doit proposer aux familles de conserver celle-ci une année durant, moyennant une redevance.

Note sur les fumées : loi de 2011

Depuis 2011, la loi impose aux collectivités ou entreprises agréées et gestionnaires d’un nouveau crématorium d’épurer les fumées exhalées dans le cadre d’une crémation. Un assouplissement de la loi est accordé pour les crématoriums plus anciens qui devront s’y conformer au plus tard en 2018.

Par ailleurs, certains aménagements sophistiqués permettent dès à présent de recycler la chaleur dégagée par une crémation pour chauffer l’eau sanitaire ou des locaux.

La crémation du point de vue légal

Comme l’inhumation, la crémation doit être réalisée au plus tard 6 jours après la constatation du décès. Pour procéder à l’opération, il faut fournir un permis de crémation qui est émis par la mairie au moment de la déclaration du décès. Il est aussi nécessaire de présenter un certificat médical qui atteste que le corps ne fait pas l’objet qu’une enquête médico-légale. En ce qui concerne les cendres, elles ne peuvent être répandues dans les endroits publics comme les routes, les fleuves ou les rivières. La dispersion des cendres dans la nature nécessite par ailleurs une autorisation de la commune où est né le défunt.

La Crémation en France : statistiques

En 2015, une personne sur trois a été incinérée plutôt qu’inhumée. Le taux de crémation en France est de 34% en France.

Des chiffres qui augmentent chaque année pour diverses raisons : ne pas embarrasser la famille, le manque de place, dans les cimetières les questions écologiques, les questions financières, entre autres.

L’analyse des intentions déclarées montre que 40 à 45 % des décès pourraient faire l’objet d’un tel choix. Soit une multiplication par cinq de leur nombre en 20 ans.

Chaque jour en France, ce sont 458 personnes qui choisissent la crémation pour leurs obsèques ou celles de leurs proches, soit 167 000 crémations par an.

Réglementée, la construction de crématoriums relève d’une délégation de service public et est confiée à une municipalité ou à une entreprise funéraire agréée. A ce jour, la France compte 175 crématoriums répartis sur tout son territoire.

Combien de temps dure une crémation ?

La durée totale d’une crémation est variable en fonction des familles et des besoins mais il existe une certaine forme de tronc commun. La partie qui n’est pas identique concerne la cérémonie avant l’arrivée au crématorium, qui peut être très courte (environ 30 min) comme très longue (plus d’1 heure 30 de temps).

Ensuite, une fois au crématorium, la phase de recueil peut prendre entre 15 à 30 minutes en moyenne. Vient alors le temps de la crémation à proprement parler, où le feu est mis au cercueil. Cette étape dure en tout 2 heures, du début de la crémation jusqu’à la remise des cendres.

Il faudra donc au minimum 2h15 de temps une fois arrivée au crématorium pour pouvoir repartir avec l’urne. Une personne est chargée de récupérer les cendres placées dans une urne.